seis candidatos se miden lors de primaires officielles

Publié le :

Au Chili, plus de 14 milliones de personnes devront élire cette année, en novembre, un nouveau président. Ce sera la première élection présidentielle depuis le mouvement social historique contre les inégalités lancé fin 2019 dans le pays. Une election qui intervient alors que le pays vient de beginr à rédiger une nouvelle Constitution.Ce dimanche, seis candidatos se miden lors de primaires officielles. Ils ne seront plus que deux ce 18 juillet au soir: un candidato pour la gauche et un pour la droite.

Avec notre corresponsal a Santiago, justine fontaine

A droite, ils sont quatre, quatre anciens ministres du president actuel Sebastián Piñera. L’ultraconservador Joaquín Lavín, defensor del modelo neoliberal hérité de la dictature du general Pinochet, est considerado comme favori. Face à lui, un tenant de la droite sociale, Mario Desbordes, mais also un économiste libéral sur les questiones de société, Ignacio Briones, et enfin le centriste Sebastián Sichel, issu d’un milieu modeste.

De l’autre côté, à gauche, seulement deux candidatos, plutôt en phase avec les revendications du movement social contre les inégalités. D’abord, le communiste Daniel Jadue, d’origine palestinienne. Il est maire d’une commune populaire de Santiago, où il a mené plusieurs innovations sociales: des medicaments et lunettes à bas coût, ou encore des logements sociaux. Il sera opposé à Gabriel Boric, un jeune député, ancienne figure des manifestations pour la gratuité de l’education en 2011.

À lire también : Le Chili comienza les travaux pour la redaction de sa nouvelle Constitution

La participación est généralement faible lors de ces primaires et, quel que soit le résultat, d’autres candidats devraient aller directement au premier tour de l’election présidentielle. C’est le cas notamment de la candidato du parti socialiste, mais also de independent qui pourraient se declare dans les prochaines semaines.

Le premier tour de l’election presidencial se tiendra en meme temps que des elections législatives, en novembre prochain. Les élus pourraient voir leurs mandatos interrompus si la nueva Constitución redigée en ce moment est adopt l’an prochain par référendum.

Alfredo Arjona

"Aficionado al tocino. Alborotador. Creador profesional. Practicante de Internet. Adicto a la música. Escritor total. Empollón empedernido de la cerveza. Ninja de la cultura pop".

Agregar un comentario

Su dirección de correo no se hará público.